Programmes de salle

Les étudiants du Master MCEI, dirigés par Mme Agathe Novack-Lechevalier, ont réalisé les programmes de salle distribués au public, après avoir rencontrés et interviewés les comédiens et metteurs en scène de chaque spectacle.

BLACKBIRD / DE DAVID HARROWER PAR LE VERTIGE COLLECTIF

Théâtre - 1h30
Mardi 10 Décembre - 18h au Théâtre Koltès

Avec :
UNA - Justine ROUET CHABAUX
RAY - Thibault SARTORI

Mise en scène : Laura THOMASSAINT

LA PIÈCE

Sur un plateau nu, Blackbird met en scène l’histoire d’Una et Ray, une jeune femme et un homme séparés par la vie et une faute, celle pour Ray d’avoir aimé une enfant de douze ans, quinze ans plus tôt. Pendant un court temps, ils se sont aimés, cachés. Puis les services judiciaires les ont condamnés. Par hasard, Una retrouve Ray et décide de se confronter à lui pour comprendre quinze ans de silence et tenter de mettre des mots sur leur amour et leur souffrance. Que reste-il de l’amour quand le reste du monde l’a jugé ? Par son parti pris épuré, cette adaptation de Blackbird par le Vertige Collectif nous plonge dans l’intimité de ce huis-clos à la fois réaliste et poétique, au cœur du face-à-face de ces anciens amants redevenus l’un pour l’autre des inconnus.

LA COMPAGNIE

Vertige Collectif est une compagnie récente, créée en novembre 2012 et composée de trois étudiants de la Sorbonne Nouvelle (Paris) en études théâtrales et cinématographiques. Ce collectif restreint s’est formé dans le projet de mettre en scène une pièce de l’auteur britannique David Harrower, Blackbird (2007), à partir de la traduction de Léa Drucker et Zabou Breitman. La pièce a été jouée plusieurs fois au cours de l’année 2013 et récompensée par de nombreux prix aux festivals Arrache Cœur et Rideau Rouge à Paris, ainsi qu’au festival Lever de Rideau à Cabourg. Elle est par ailleurs subventionnée par Paris Jeune Talent.

Textes de Perrine IBARRA et Julie PAOLI du Master MCEI de l'Université Paris Ouest (2013-2014).

Interview du Vertige Collectif

CHAISE / D’EDWARD BOND PAR LES VOYAGEURS SANS BAGAGES

Théâtre - 1h20
Mercredi 11 Décembre -18h à l’Espace Reverdy

Avec :
BILLY - Raphaël BOCOBZA
ALICE - Romane FINOT
LE SOLDAT ET L’ÉTRANGER - Alexis MAVROPOULO
LA PRISONNIÈRE ET LA FEMME OFFICIER - Valentine BELLON

Mise en scène : Clémentine VIGNAIS
Dramaturgie : Clara NORMAND
Scénographie, costumes : Elsa MUELAS
Vidéo, réalisation et montage : Sofia LEAL

LA PIÈCE

Avec Chaise, nous voilà projetés en 2077. Alice retient Billy enfermé dans un appartement depuis 26 ans. Son seul contact avec le monde extérieur: une fenêtre, par laquelle il observe la rue. Vierge de tout contact avec la société actuelle, le regard de Billy est à la fois naïf et clairvoyant. Il passe son temps à dessiner, seule activité qui lui permet de s’épanouir. Jusqu’au jour où Alice aperçoit en bas de son immeuble un soldat et une prisonnière, à laquelle elle va décider d’apporter une chaise. Cet événement marque la fin du huis-clos, dans une société où tout être humain, en dehors de chez lui, est suspect. Cette mise en scène, qui mélange scénographie classique et projections vidéos, va permettre de découvrir le monde selon Billy, la matérialisation d’une autre perception de la réalité. Cette pièce sur l’enfermement, l’oppression, et la justice est également une œuvre futuriste, qui soulève de nombreux questionnements : notre société tend t-elle vers le 2077 qu’imagine Edward Bond où les hommes ne sont plus que des êtres égoïstes uniquement guidés par leurs besoins ? L’imagination peut-elle s’épanouir dans un monde vide de justice ?

LA COMPAGNIE

La Troupe est née en 2008 sous l’initiative de dix lycéens qui, à la sortie du lycée, ont pris la décision naturelle de monter l’association « La Troupe : Les Voyageurs sans Bagages », créée officiellement en 2011. Ayant pour ambition de mêler des arts différents, la troupe compte aujourd’hui vingt membres actifs âgés de 20 à 30 ans, comédiens, metteurs en scène, régisseurs, costumiers et décorateurs, techniciens vidéo, et musiciens.

Textes de Clémence REACH et Elizabeth MAZZOCCHI du Master MCEI de l'Université Paris Ouest (2013-2014).

Interview des Voyageurs Sans Bagages

QUARTETT / DE HEINER MÜLLER PAR LA Cie LE PLUM’ART

Théâtre - 1h
Mercredi 11 Décembre - 20h au Théâtre Koltès

Avec :
VALMONT / MERTEUIL - Fanny DE RIVOYRE
VALMONT / MERTEUIL - Jason BARRIO

Mise en scène : Jason BARRIO
Scénographie : Thomas KERTUDO

LA PIÈCE

Avec Quartett, Heiner Müller tente, en 1980, une réécriture des Liaisons Dangereuses de Laclos. La pièce met en scène les deux figures principales du roman, Merteuil et Valmont, et dévoile à la fois leur fragilité et leur volonté de dissimulation. Dans cette pièce où le désir est toujours brûlant, animal, destructeur, le jeu de rôles, qui leur permet d’incarner tour à tour Cécile de Volanges et la Présidente de Tourvel, constitue un élément aussi subtil que déterminant. Il permet en effet de questionner l’identité de personnages aliénés par une quête de la séduction à tout prix : quand ils parlent d’amour, la mort n’est jamais loin. Au cœur de ce huis clos, le temps ne semble plus avoir de prise. Cependant, la passion qui s’éteint et le rapport de domination entre les sexes font des ravages...

LA COMPAGNIE

Fondé en 2011, le collectif théâtral est composé de cinq comédiens et d’un scénographe. La troupe d’artistes, établie à La Courneuve, est dirigée par Jason Barrio, metteur en scène issu du conservatoire Maurice Ravel, dont les recherches esthétiques témoignent d’une incessante réflexion axée sur le mouvement. Dans un univers résolument contemporain, le travail de la compagnie Le Plum’Art cherche à sublimer le texte littéraire par le biais de l’expression corporelle : avec Quartett, elle est parvenue à un point d’aboutissement idéal de cette quête.

Textes de Mónica MORENO BOTERO et Marylin CLARISSE du Master MCEI de l'Université Paris Ouest (2013-2014).

Interview de la Cie Le Plum'Art

CUEILLE TA VIE / PAR LE COLLECTIF NOSE

Théâtre / Danse - 1h
Jeudi 12 Décembre - 18h à l’Espace Reverdy

Avec :
Méloëe BALLANDRAS
Gautier BOXEBELD
Eva NATHALIA GRENIER
Fanny JARLOT

Mise en scène : Lucille PAQUIS
Chorégraphie : Lucille PAQUIS et Nora NAGID
Scénographie : Solène PANNÉ
Costumes : Margot TONNE- LIER
Lumières : Armand COUTANT
Son : Jérémy SANANES

LA PIÈCE

Le métro monte sur scène ! Cueille ta vie, une création contemporaine, représente la vie quotidienne dans les transports parisiens. On retrouve les rythmes saccadés, le bruit assourdissant des rames de RER. On redécouvre les gestes et les habitudes que l’on observe tous les jours, mais qu’on finit par ne plus voir. Au rythme de tableaux musicaux successifs, des personnages sombres, nerveux et rêveurs se succèdent, renfermés sur eux-mêmes, jusqu’à ce que se libère leur imaginaire... Cueille ta vie s’est construite à partir d’entretiens recueillis auprès du public. En amont d’une représentation, les comédiens vont systématiquement interroger des habitants aux alentours. Depuis sa première version, un travail de vingt minutes, le spectacle s’est enrichi peu à peu jusqu’aujourd’hui, à mesure que progressait ce travail d’enquêtes. Le collectif NOSE a notamment organisé dans un squat un événement regroupant Cueille ta vie et un autre spectacle, Accélération (théâtre de rue). À cette occasion, les comédiens ont proposé aux passants, dans la rue attenante, puis aux habitants sur le pas de leur porte, un questionnaire sur le thème de « l’échappée du quotidien ». Le collectif a également mené des enquêtes dans une cité à Torcy. Aujourd’hui, le spectacle voyage de résidence en résidence.

LA COMPAGNIE

Fondé en 2011, le collectif « Nord Ouest Sud Est » (NOSE) regroupe des comédiens et metteurs en scène de l’École départementale de théâtre de l’Essonne (EDT 91), venus d’horizons géographiques et de formations artistiques variés. Le collectif se propose d’effectuer un travail artistique et social novateur, en investissant des lieux non dédiés au théâtre et en développant une proximité avec les habitants des quartiers où sont représentés les spectacles. Les résidents sont ainsi invités à sortir de leur quotidien et à partager un espace de réflexion. Après ses deux premières créations, Le Chapeau de cow-boy (théâtre jeune public) et La Mélancolie des barbares (théâtre contemporain), récompensé par le prix du « Meilleur collectif 2012 » par le webzine culturel Sceneweb, le collectif NOSE présente actuellement quatre spectacles : Accélération (théâtre de rue), Quelqu’un va venir (théâtre contemporain) et Ophélie génération Y (création pluridisciplinaire), ainsi que Cueille ta vie (théâtre dansé).

Textes de Louis GOHIN du Master MCEI de l'Université Paris Ouest (2013-2014).

Interview du Collectif NOSE

DES SOURIS ET DES HOMMES / DE JOHN STEINBECK PAR LA Cie EN EAUX TROUBLES

Théâtre avec accompagnement musical - 1h50
Jeudi 12 Décembre - 19h30 au Théâtre Koltès

Avec :
LENNIE - Alexandre MOLITOR
GEORGES - Paul-Eloi FORGET
LA FEMME - Sophie IMBEAUX
WHIT - Lucas DARDAINE
CROOKS - Bastien CARPENTIER
CANDY - Ghislain DECLÉTY
CURLEY - Sylvain DEGUILLAME
SLIM ET LE PATRON - Jérôme TARDIEU
CARLSON ET LE NARRATEUR - Samuel VALENSI

Mise en scène, dramaturgie, costumes : Paul BALAGUÉ
Musique : Samuel VALENSI
Lumières : Ludovic HEIME

LA PIÈCE

Que se serait-il passé si Lennie n’abritait pas en lui la pulsion enfantine de toucher, caresser, serrer les choses douces ? Georges et lui auraient pu travailler dans un ranch, économiser assez d’argent, acheter leurs propres terres et être des hommes libres. Ils n’auraient pas été obligés de fuir, ni de mentir. Leur histoire n’aurait pas connu de fin tragique. Mais dans cette Amérique profonde du XXe siècle, à cheval entre modernité et tradition, la liberté s’avère utopique et la violence quotidienne. Des Souris et des Hommes, librement inspiré du roman de Steinbeck, immerge les spectateurs dans la frénésie des rapports humains, confrontant sur scène des personnages en proie à une fatalité pesante.

LA COMPAGNIE

Cette adaptation est portée à la scène par la Compagnie en Eaux Troubles, troupe dynamique composée de comédiens aux horizons divers, qui se regroupe autour du jeune metteur en scène Paul Balagué. L’aspect onirique est exploité par chacun des personnages incarnés par les comédiens : tous possèdent un rêve inscrit dans un ailleurs. Mais la réalité est cinglante et le jugement des hommes constant. Dans leur quête d’une vie meilleure, Georges et Lennie rencontreront divers compagnons de galère – l’occasion pour les comédiens de mettre à profit un jeu poétique, musical et percutant, rythmé par la voix d’un narrateur. La puissance du collectif fait émerger sur scène un lieu imaginaire, à l’origine d’une réflexion sur la condition de l’homme et de son devenir au sein d’un groupe. Les neuf comédiens se partagent la scène sans jamais la quitter. Ils évoluent côte à côte mais restent seuls. Chef-d’œuvre intemporel, Des Souris et des Hommes nous plonge dans une Californie brûlante ou s’entremêlent espoir et lutte au nom de la liberté.

Textes de Apolline FLIEG du Master MCEI de l'Université Paris Ouest (2013-2014).

Interview de la Cie En Eaux Troubles

BRNO INTERVENTIONS / PAR LA Cie LES JOUEURS

Théâtre / Danse - 1h45
Vendredi 13 Décembre - 19h au Théâtre Koltès

Avec :
Michele DE LUCA
Emma GIOIA
Anaëlle HOUDART
Pablo PILLAUD-VIVIEN
Janoé VULBEAU
Axelle Zibi

Mise en scène, écritures chorégraphique et dramaturgique : Emma GIOIA
Lumières : Samuel MAZURIER
Son : Arthur VAYSSIÉ et Camille GAZEAU
Vidéo : Manon BLANC et Matthieu CORNO

LA PIÈCE

Qu’est-ce qui fait rêver la jeunesse du XXIe siècle ? La fait douter ? Le voyage vers l’inconnu permet-il à chacun de se trouver ? Sur scène, six jeunes voyageurs s’interrogent ; leurs actions peuvent-elles changer leur destin ? A travers la mouvance des corps dans l’espace et les interactions, un jeu s’instaure. La danse et le théâtre s’entremêlent et font évoluer le groupe dans un espace où tout reste à construire. Le chemin pour rejoindre Brno, capitale de la Moravie du Sud, est plus long que prévu. Sur un plateau volontairement débarrassé de tout objet superflu, les comédiens-danseurs prennent possession du lieu. Créée à La Station Macaq (Paris 17), la pièce se veut transposable dans tous les endroits possibles. La fuite du moment présent conduit ces âmes vagabondes à des jeux qu’ils n’imaginaient pas et le scénario s’enrichit d’interludes vidéo. Au fil des mouvements, de l’expression de la pensée par le corps, ce langage devient moteur de la création. S’appuyant sur le présent qui file à toute allure, BRNO interventions touche par-là à l’essence même du spectacle vivant, l’éphémère.

LA COMPAGNIE

Depuis sa naissance en 2007 et son statut d’association obtenu en 2009, la compagnie Les Joueurs crée la même année le spectacle Trans-it, mêlant déjà la danse, le théâtre ainsi que la vidéo et la musique électronique. Le fonctionnement de la compagnie permet à chacun de ses six membres d’apporter une réflexion sur l’existence même du spectacle vivant. Par le biais d’une recherche constante sur les nouvelles formes d’expressions possibles, mais aussi des collaborations avec des spécialistes de la vidéo et de la musique, ces ouvertures ont enrichi les créations de ces virtuoses de l’improvisation.

Textes de Sophie BAUCHERON du Master MCEI de l'Université Paris Ouest (2013-2014).

Interview de la Cie Les Joueurs