Cruchi-fiction

par l'Association Vacuum

Date : Mercredi 7 décembre 2011
Horaires : 18h - 19h
Lieu : Espace Pierre Reverdy, bâtiment L
Durée : 1h
Discipline : Théâtre / Performance / Installation

Cruchi-fiction

Un moment cruchial

Mettre en forme le vide ou peut-être le mettre en pot ? C'est à partir de cette idée du creux que le collectif Vacuum a bâti sa création, Cruchi-fiction. Anciens étudiants en philo, Charlotte Hébert et Laurent Prost ont vu dans le motif de la cruche – non sans référence à Heidegger – une des façons d'incarner cette idée du vide : « Présence visuelle du creux [...], la cruche est une caisse de résonance dans laquelle les bruits du monde et nos propres mots trouvent leur écho ». Dans cette performance aux notes dadaïstes, la cruche donne métaphoriquement sa forme au monde – et au spectacle. Délaissé, vendu au rabais dans les cartons poussiéreux des vide-greniers, l'objet a séduit nos philosophes : ils iront justement arpenter les brocantes et les Emmaüs de la région pour remplir l'espace scénique. Les mots de Gérard Houzé, qui tente depuis des années de reconstituer deux énormes cruches, une chanson mélancolique de Dave ou une anecdote d'Allan Kaprow, sont autant d'inspirations qui viennent contribuer à Cruchi-fiction. Après avoir joué pour le Festival de Théâtre Universitaire de Nice, le collectif débarque à Nanterre sur scène. Et quoi de mieux que l'espace Reverdy, au dispositif scénique atypique, pour accueillir ce spectacle hybride, à la frontière entre théâtre, performance et arts plastiques ? À la recherche d'une grande liberté de création, ces deux performeurs ont pour objectif d'expérimenter des formes inédites en multipliant les supports. Comme brisés, fracturés, fissurés, fragments vidéo et paysages sonores ne demandent qu'à faire sens. À nous, spectateurs, de recoller les morceaux...

Lis LONGO-COTELO et Marie BEDRUNE

Pour aller plus loin, un entretien réalisé par les étudiants du master MCEI.