Mardi 6 décembre 2011 à 18:00 à l'Espace Reverdy

Théâtre

Bureau

Collectif du K

Mardi 6 décembre 2011 à 18:00 à l'Espace Reverdy, 50 minutes

Worktime !

Imaginez l’ambiance d’un cabaret, l’excitation du public, les revues qui s’enchaînent… Parmi elles, Bureau, numéro burlesque joué par deux clowns, dignes héritiers de Buster Keaton, Charlie Chaplin, Pierre Etaix ou Jacques Tati. Rien de moins ! Des grands noms du cinéma, auxquels Thomas Blumenfeld et Simon Falguières rendent un vibrant hommage. Digne du music-hall, la pièce tient dans une grosse valise et se glisse en funambule entre théâtre et numéro de cirque. Demandez le programme ! Deux employés de bureau, l’un exemplaire, l’autre nonchalant. Un couple que tout oppose, sauf le piano, lorsqu’ils s’unissent pour exécuter avec brio et à quatre mains une sonate pour clavier d’ordinateur. On dit que la musique adoucit les mœurs… Pour un temps seulement, puisque le premier, que sa conscience professionnelle rend fou, étranglera le second avec le fil de son clavier. Ces deux personnages truculents vous plongent dans l’univers kafkaïen du monde du travail. Comique de répétition, gags en tout genre, humour noir ; la mise en scène invite à observer avec un peu plus de lucidité le quotidien. Bureau est un théâtre sans parole, une pantomime où la maîtrise du corps est indispensable et où chaque geste compte. Le jeu spontané vous emporte dans les classiques du slapstick en noir et blanc. La Compagnie du K ressuscite sous vos yeux le burlesque qui crève l’écran et se retrouve projeté sur la scène de Nanterre. Mesdames et Messieurs, que le spectacle commence !

> en savoir plus


Mardi 6 décembre 2011 à 19:30 au Théâtre Koltès

Théâtre

Une recrue

Cie Ascorbic

Mardi 6 décembre 2011 à 19:30 au Théâtre Koltès, 1h45

Une Recrue, ou le bris des rêves d’enfant

La recrue, c’est Jana, tout juste entrée dans la vie active, qui trouve un poste d’hôtesse d’accueil dans l’agence Sourire. Un emploi temporaire, qui n’engage à rien, se dit-elle. Un emploi qu’elle accepte, en attendant. En attendant quoi ? Un avenir flou, fantasmé, une vie plus vraie que cette vie quotidienne, terne mais bien réelle. Et en attendant, Jana joue le jeu, endosse toujours plus de responsabilités, se laisse engloutir dans les sables mouvants du système, où il faut se taire et se soumettre pour garder sa place. Imperceptiblement, elle s’adapte, jusqu’à accepter, finalement, le poste de directrice d’agence. Trop tard pour elle.

> en savoir plus


Mercredi 7 décembre 2011 à 18:00 à l'Espace Reverdy

Théâtre / Performance / Installation

Cruchi-fiction

Association Vacuum

Mercredi 7 décembre 2011 à 18:00 à l'Espace Reverdy, 1h

Un moment cruchial

Mettre en forme le vide ou peut-être le mettre en pot ? C'est à partir de cette idée du creux que le collectif Vacuum a bâti sa création, Cruchi-fiction. Anciens étudiants en philo, Charlotte Hébert et Laurent Prost ont vu dans le motif de la cruche – non sans référence à Heidegger – une des façons d'incarner cette idée du vide : « Présence visuelle du creux [...], la cruche est une caisse de résonance dans laquelle les bruits du monde et nos propres mots trouvent leur écho ». Dans cette performance aux notes dadaïstes, la cruche donne métaphoriquement sa forme au monde – et au spectacle. Délaissé, vendu au rabais dans les cartons poussiéreux des vide-greniers, l'objet a séduit nos philosophes : ils iront justement arpenter les brocantes et les Emmaüs de la région pour remplir l'espace scénique. Les mots de Gérard Houzé, qui tente depuis des années de reconstituer deux énormes cruches, une chanson mélancolique de Dave ou une anecdote d'Allan Kaprow, sont autant d'inspirations qui viennent contribuer à Cruchi-fiction. Après avoir joué pour le Festival de Théâtre Universitaire de Nice, le collectif débarque à Nanterre sur scène. Et quoi de mieux que l'espace Reverdy, au dispositif scénique atypique, pour accueillir ce spectacle hybride, à la frontière entre théâtre, performance et arts plastiques ? À la recherche d'une grande liberté de création, ces deux performeurs ont pour objectif d'expérimenter des formes inédites en multipliant les supports. Comme brisés, fracturés, fissurés, fragments vidéo et paysages sonores ne demandent qu'à faire sens. À nous, spectateurs, de recoller les morceaux...

> en savoir plus


Mercredi 7 décembre 2011 à 19:30 au Théâtre Koltès

Théâtre

Clara 69

Cie Suivez-moi jeune homme

Mercredi 7 décembre 2011 à 19:30 au Théâtre Koltès, 1h

Clara 69 : ceci n’est un pas un film porno

Clara 69, c’est quoi ? Derrière ce nom de code énigmatique se cache l’histoire d’une femme de vingt-sept ans enfermée à la prison de Fleury - Mérogis. Elle nous explique les raisons de son emprisonnement au fil d’un monologue à cinq voix. Clara se raconte par le truchement de plusieurs comédiennes exprimant les différentes personnes qui habitent un même corps. De la Clara rêveuse à la Clara rêvée, en passant par la Clara réelle, chaque interprète représente une Clara différente. Maroussa Leclerc met ici en scène la pièce imaginée par Gildas Milin dans Le triomphe de l’échec à travers quatorze tableaux poétiques. Clara crie, Clara insulte, crache, frappe, mais, aussi, Clara aime, crée et vit. Cette femme n’est pas tant enfermée dans des murs que dans sa propre tête.

> en savoir plus


Jeudi 8 décembre 2011 à 18:00 à l'Espace Reverdy

Théâtre

Bureau de tabac

Cie Salut, Estève!

Jeudi 8 décembre 2011 à 18:00 à l'Espace Reverdy, 35 minutes

Du vintage au service de la métaphysique

Avez-vous déjà eu l’occasion d’observer un poète au travail ? La compagnie « Salut, Estève ! » vous invite à percer les secrets de la création poétique et à vous faire vous-mêmes créateurs. Mettre en scène un poème, dévoiler sa théâtralité, voilà un défi que cette compagnie relève avec brio ! Il faut dire que le poème de Fernando Pessoa, « Bureau de Tabac », se prête extrêmement bien à ce jeu. Dans un long monologue peuplé de voix intérieures, le poète s’interroge sur son existence, sur l’essence de la poésie, sur l’écriture et ses possibilités. La quête du poète est une quête universelle.

> en savoir plus


Jeudi 8 décembre 2011 à 19:30 au Théâtre Koltès

Théâtre

Camisarderies

Cie du Knout

Jeudi 8 décembre 2011 à 19:30 au Théâtre Koltès, 1h35

Si les dictionnaires étaient bien faits, on pourrait y lire : « Camisarderie, n. f., saynète cocasse, élevée au rang de chef d’œuvre d’absurde et de burlesque par Pierre Henri Cami (1884-1958), orfèvre du calembour, maître ès humour noir, docteur en extravagance et virtuose de la parodie. » Mais les dictionnaires sont cruels, et Cami est désormais un illustre inconnu alors qu’en son temps un certain Charlie Chaplin le gratifia du titre de « plus grand humoriste in the world. » Vous trouvez ça drôle ? Le Knout crie au scandale ! Pour réparer cette intolérable injustice, la valeureuse troupe a concocté, à partir des Drames de la vie courante de Cami, un menu de cabaret loufoque : Camisarderies. Pour leur deuxième création, les comédiens du Knout nous entraînent dans une folle ronde : une maîtresse-femme, un pianiste, une contorsionniste, deux fossoyeurs, Roméo et Juliette, un saxophone, trois danseuses, Lucrèce Borgia, un hautbois, un aiguilleur… Ils seront tous là pour nous faire découvrir l’univers camique, où les mots et les situations s’emballent pour déchaîner le rire, nous vider les poumons et nous dilater la rate.

> en savoir plus


Vendredi 9 décembre 2011 à 18:00 au Théâtre Koltès

Théâtre / Danse / Musique

Vie de Grenier

Cie Les ÉduLchorés

Vendredi 9 décembre 2011 à 18:00 au Théâtre Koltès, 1h25

Vie de grenier : un vide grenier de souvenirs

« Que reste t-il d'une vie quand une personne s'éteint ? ». Un grenier, rempli de vieilleries, de cartons, de souvenirs d'un autre temps, qui n'évoquent plus rien à personne. Pour vider les lieux, la famille s'arme de sacs plastiques et fait appel aux antiquaires. On se débarrasse des objets, mais que deviennent les souvenirs ? Et si, justement, les souvenirs pouvaient prendre vie ?

> en savoir plus